22 avril 2010

feuillesautomnia3.jpgFéminité, liberté et maternité

J’ai commencé cette toile début mars mais ai dû la mettre de côté le temps de faire les deux couvertures de livres dont je vous avais parlées et que je vous montrerai dès  que l’éditrice me le permettra.

Je l’ai reprise il y a quelques jours  et la voici enfin terminée!

La mûlatresse Solitude ( 50x60 cm) / A woman named Solitude (19.7” x23.6 “)

La mûlatresse Solitude

Des détails/A closer view

La mûlatresse Solitude taille détail1  La mûlatresse Solitude taille détail4

Je parle rarement de l’histoire de mes toiles, ce que j’y mets, etc. (c’est à vous de trouver, vous interroger… ;D ) mais pour celle-ci je fais une exception car il s’agit d’un fait historique.

Cette toile m’a été inspirée en lisant le récit du combat de cette femme pour sa liberté et celle de son enfant à venir. Cette fille de captive africaine et d’un marin de bateau négrier était le fruit d’un viol sans doute. Née en Guadeloupe vers 1772 elle est élevée dans une plantation de  jusqu’aux évènements révolutionnaires des années 1790 qui conduisirent à l’abolition de l’esclavage… jusqu’à ce qu’un certain Napoléon le rétablisse en 1802. Elle se rallie alors à de nombreux esclaves ayant soif de liberté  et réfugiés dans les forêts et montagnes de la Guadeloupe puis combat à leurs côtés. Survivante d’une grande bataille cette même année elle est capturée et condamnée à mort mais pas son bébé car les planteurs ne voulaient pas “gâcher” un esclave à venir. Elle fut donc pendue le 29 novembre 1802… le lendemain de son accouchement!

La mûlatresse Solitude taille détail2

Cette histoire vraie a entre autres fait l’objet d’un roman La mûlatresse Solitude par André Schwarz-Bart.

À toutes les femmes qui se battent pour leur liberté!

******

I began this painting in March but I then had to work on two book covers I’ll show you as soon as possible.

I came back to it a few days ago and there she stands!

Most of the time I don’t really talk of my paintings background, what I put and understate in it but today is a bit different because it is based upon an historical fact.

I was inspired by the story of this courageous woman fighting for her freedom and the one of her baby-to-be-born.  Solitude was the daughter of an African woman who was probably raped during the journey on a slave boat to the Carribean and a sailor. She was born in Guadeloupe island around 1772 and was raised in the plantation until slavery was abolished in 1794…and restored by Napoleon in 1802. She then joined other freedom fighter slaves who lived in the forest and mountains. She survived an important battle this year but was captured and sentenced to death but not her baby because the slave owners didn’t want to get rid of a future slave. She was hung on november 29th 1802… the day following her baby’s birth!

La mûlatresse Solitude taille détail3

This story was narrated in André Schwarz-Bart famous novel “A Woman named Solitude” in 1972.

To all women who are fighting for their freedom!

17 commentaires:

  1. Très belle oeuvre, le dessin est très réussi, le paysage mystérieux et l'harmonie des couleurs aussi... Et l'histoire derrière la toile très intéressante, je lirai surement ce roman! Merci.

    RépondreSupprimer
  2. La peinture est superbe, du très beau travail Sabbio... C'est magnifique... Tu as de la chance de pouvoir faire de si belles choses...
    L'histoire est absolument terrible...
    Cela faisait longtemps que je n'étais plus passé chez toi, j'espère que tu vas bien.
    Je te fais des gros bisous et je te souhaite une très bonne soirée.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  3. Merci de partager cette histoire très touchante... ça me donne envie de lire le roman.

    Jolies couleurs! (je trouve le tout très doux...)

    RépondreSupprimer
  4. c'est encore plus touchant avec l'histoire
    merci sabbio...

    RépondreSupprimer
  5. Minasmoke > un grand merci pour cette petite analyse ma belle! :D Et oui cette histoire est prenante en effet!

    L'or des chambres > je suis ravie qu'elle te plaise! Quant à l'histoire elle ne laisse pas insensible c'est certain...

    Sonia > merci ^^ Dis moi si tu le lis ;)

    Charlotte > oui c'est pour ça que je l'ai partagée, c'était important il me semble.

    Bénédicte > merci! :D

    RépondreSupprimer
  6. Cette toile est superbe, tout en harmonie et douceur,porteuse d'espoir...contraste saisissant face à la violence de l'être humain

    RépondreSupprimer
  7. Oui, je partage l'impression de Mandarine. Tu as réussi à faire quelque chose de doux et fort à la fois, à partir d'une réalité affreuse, terrible, dramatique... C'est un très bel hommage. Bravo.

    RépondreSupprimer
  8. J'adore les tons chauds ! c'est effectivement sympa d'en savoir plus sur tes inspirations ! §:)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas cette histoire... C'est affreusement triste :(
    En tout les cas tu as fait là une très belle toile. L'harmonie des couleurs, les plumes qui tombent comme des larmes... C'est très beau !
    Bravo

    RépondreSupprimer
  10. wouhaou j'en ai des frissons.
    C'est beau Sabbio, c'est fort... continue!

    RépondreSupprimer
  11. Mandarine > c'est très beau ce que tu écris là, je suis heureuse d'apporter un peu d'espoir, merci.

    Véronique > merci beaucoup, tes mots me vont droit au coeur! ♥

    Poulili > merci :D

    Les croquis du loup > je suis ravie que tu l'apprécies tant!

    Peru > c'est un sacré compliment, merci beaucoup ♥

    RépondreSupprimer
  12. Superbe ! Et quand on connaît en plus l'histoire, on ne peut être que touchée davantage encore.

    RépondreSupprimer
  13. Leiloona > merci, vraiment! :D

    RépondreSupprimer
  14. Je vais essayer de trouver ce roman !

    RépondreSupprimer
  15. Oui, oui Lili, je te le conseille!

    RépondreSupprimer
  16. Article de très bonne qualité, tout comme le blog.

    RépondreSupprimer

C'est ici que vous pouvez m'envoyer une petite feuille de cannelier...